• Extrait d'un journal local

      

     

    Après des semaines de meurtres inexpliqués, le tueur inconnu est toujours à la hausse. Peu de preuves ont été trouvées.

    Un jeune garçon a survécu à l'une des attaques du tueur et nous raconte courageusement son histoire.

    "J'ai fait un mauvais rêve et je me suis réveillé au milieu de la nuit" dit le garçon, "j'ai vu que, pour une raison quelconque la fenêtre était ouverte, même si je me souviens l'avoir fermé avant d'aller dormir. Je me suis donc levé pour la fermer. Ensuite, je me suis glissé sous mes couvertures et j'ai essayé de me rendormir. C'est alors que j'est eu un sentiment étrange, comme si quelqu'un me regardait. Je levai les yeux, je sottie presque hors de mon lit. Là, dans le petit rayon de lumière, entre mes rideaux, ce trouver deux yeux. Ce n'était pas des yeux ordinaires, ils étaient sombres, menaçants et bordés de noir et ... me terrifiaient, c'est ... quand j'est vu sa bouche, un grand sourire horrible. La figure se tenait là, me regardant. Finalement, après ce qui me semblait être une éternité, il a dit une phrase, mais il a dite d'une manière dont seul un fou pourrais le faire. Il a dit 'Go to sleep' ( va dormir ). Je laissai un cri s'échapper de ma bouche, et il lança un couteaux visant mon cœur. Il sauta au-dessus de mon lit. Je l'est frappé, j'ai roulé, je me suis débattu, essayant de le faire partir d'au dessus de moi. C'est alors que mon père entra dans ma chambre et l'homme lui jeta le couteau qu'il avait récupère, il se planta dans l'épaule de mon père. L'homme l'aurais sans doute achevé si l'un des voisins n'avait pas appelé la police. Ils se sont garés dans le parking et coururent vers la porte d'entrée. L'homme aux yeux bordés de noir se retourna et courut dans le couloir. J'entendu un fracas, comme le brisement d'un verre. Je sortit de ma chambre, j'ai vu la fenêtre qui ce trouvait a l'arrière de la maison brisée. Je regardait l'homme fou disparaître aux loin . Je peux vous dire une chose ! Je n'oublierait jamais ce visage ... ces yeux mauvais et glaçants, et ... ce sourire psychotique. Il ne quitteront jamais ma tête.

    Nous sommes toujours à la recherche de cet homme. Si vous voyez quelqu'un correspondant à la description de cette histoire, s'il vous plaît contactez votre service de police locale .

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :